02 mai 2008

HABILLE POUR L'HIVER

DIGRESSION VESTIMENTAIRE ET CAPILLAIRE Mon truc en définitive, je m’en rendais compte au fur et à mesure de mes rencontres dans le cadre d'un labeur harassant, était de faire un état du désastre vestimentaire et capillaire de mes contemporains, et ce, à des fins enjouées et amusantes pour celui qui ne supportait pas le but de mes remarques légitimes et de bon goût. Ces fameux autochtones ouvriers et leurs pendants encostumés étaient de toute façon bien obligés d’accepter mon aide humoristique et mes sarcasmes... [Lire la suite]
Posté par emile davis à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]