15 avril 2007

RENCONTRE : 14 (l'horreur du bilan)

Il se réveilla sur le coup de onze heures malgré sa soirée agitée, pas tous les jours qu’on retrouve sa voiture rayée de la sorte mais il avait un mental fort et savait faire face à l’adversité. A quinze jours des élections, cette rayure allait modifier son vote, de tendance modéré en toutes choses, il sentait monter en lui un bulletin de révolte voir nul. Un nespresso bleu clair plus loin, il décida de ne pas aller au dépôt, les chauffeurs connaissaient leur travail et les plannings de tournées étaient programmés bien à... [Lire la suite]
Posté par emile davis à 09:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]