04 avril 2007

RENCONTRE : 8 (étirement)

De cette solitude il avait organisé le moindre recoin et le sablier qui « timer » son planning. Ainsi tous les matins, après le café serré et le nuage de lait qui se dissipe, il allumait son PC et faisait le tour de sa vie virtuelle, blogs, mails, et autres contacts inconstants via sa messagerie. La toile était tissée, sérieux refuge en ces temps venteux où le dehors effraie et où le confort douillet d’une couette est un artéfact trop plaisant pour en déceler les limites assez visibles. En fait depuis... [Lire la suite]
Posté par emile davis à 23:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]